Sélectionner une page

Histoire du Gif : invention, développement, redécouverte

Découvrez aussi : Qu’est-ce qu’un Gif ?

Saviez-vous que le format Gif a déjà une longue histoire derrière lui ? Inventé au siècle dernier, il a été remis au goût du jour ces dernières années avec l’utilisation de plus en plus intensive du visuel et de la vidéo sur le web. C’est parti pour un petit historique des Gif !

 

L’invention du Gif : le début de l’histoire

Nom : Graphic Interchange Format histoire du gif Steve Wilhite

Surnom : GIF

Papa : Steve Wilhite

Date de naissance : 1987

 

1987 ? Mais ça date de plus de 30 ans ! Avant même la démocratisation du Web. Incroyable pour le monde des technologies informatiques qui change tellement vite.

Eh oui. A cette époque, Internet n’était pas encore l’outil rapide que l’on connaît aujourd’hui. La bande passante était poussive. Et la société CompuServe, un des premiers fournisseurs de services en ligne américains, cherchait le moyen de mettre en ligne des cartes météorologiques en couleurs et autres graphiques boursiers. Deux problèmes se posaient :

  • développer un format graphique qui marcherait sur tous les ordinateurs (souvenez-vous, à l’époque le marché était partagé par plusieurs compagnies qui produisaient des ordinateurs : Apple, Atari, Commodore, IBM, etc.) ;
  • développer un format graphique qui permettrait de montrer des images nettes même avec des connexions bas débit (il faut dire que les connexions de l’époque étaient environ 40’000 fois plus lentes qu’aujourd’hui…).

Steve Wilhite, qui travaillait comme informaticien pour CompuServe, a eu l’idée de créer un format particulier répondant à ce cahier des charges : l’histoire du Gif débutait ! Même si aujourd’hui le Gif est synonyme d’animations courtes qui repassent en boucle, le format d’origine a d’abord servi à afficher des images immobiles.

A la base, le format Gif était parfait pour afficher des logos, des graphiques. Et comme une partie de l’image pouvait être transparente et se fondre dans le décor, le Gif a permis aux designers web de créer des mises en page plus complexes.

Les images figées ont vite évolué vers des formats comme PNG et JPEG, mais le Gif est resté en tant qu’image animée.

 

Le développement du Gif animé : la suite de l’histoire

Steve Wilhite ayant eu la bonne idée de permettre à son format d’être modifié par d’autres développeurs, l’équipe du navigateur Netscape a poussé le format plus loin en 1995 pour créer le standard du Gif animé, les images mobiles que nous connaissons aujourd’hui. Bientôt, tous les sites ont commencé à afficher des Gif, certains devenant de véritables légendes virales ! Une des premières images virale de l’histoire du gif est ce bébé qui danse :

 

 

Les sites web se parent de bannières et autres illustrations clignotantes (cela vous rappelle-t-il quelque chose, à vous, mes lecteurs les plus vénérables ?). C’est l’âge d’or du Gif du milieu des années 90.

 

Le déclin

Mais l’histoire du Gif est pleine de rebondissement, et cet engouement s’est éteint aussi vite qu’il avait commencé. Avec les développements du web, les artistes et les designers d’animation passent à d’autres formats plus sophistiqués comme le Flash ou le HTML5. La bande passante accélère et permet l’utilisation de la vraie vidéo.

Le Gif survit pourtant sur les forums et les sites comme Tumblr ou Reddit. Son succès tient par exemple à la possibilité de l’utiliser comme signature animée sur un forum : bref, l’histoire du Gif continue dans des endroits où il n’était a priori pas prévu d’utiliser des images animées.

 

Le retour en force

Même si le Gif a plus de 30 ans, sa prolifération durable sur Internet est relativement récente. De Twitter à Messenger, aujourd’hui, tous les services de messagerie et autres réseaux sociaux permettent l’utilisation de Gif. En 2012, le Oxford Dictionnary a même élu “Gif” le mot de l’année ! Pour les personnes dans la vingtaine, le Gif était un souvenir d’enfance un peu vintage, et donc facile à remettre à la mode.

Cette même année 2012, la New York Public Library a même lancé un outil permettant de créer des images animées à partir de ses archives. Au lieu de Gif extraits de films ou de série, voilà Paul McCartney qui lève le pouce ou Hemingway qui boit un coup : bienvenue aux Gif historiques !

En 2013, Steve Wilhite reçoit une récompense aux Webby Awards pour l’invention du format Gif et lance même une mini-controverse, affirmant que Gif devait être prononcé “djif” (comme une célèbre marque de beurre de cacahuète américaine !) et non “guif” ! (voir la très humoristique vidéo au bas de l’article sur la définition du Gif)

 

 

Pourquoi ce retour en force ? Les utilisateurs d’Internet, et en particulier de smartphones, s’en sont saisis comme d’une nouvelle forme d’expression. Ces petites images animées permettent, dans une conversation en ligne, de faire passer toute la panoplie des émotions, réactions et autres réponses, communiquées de manière humoristique et efficace. Beaucoup plus visuel et donc efficace que les “lol” et autres acronymes écrits.

Au fil des années, la base de données des Gif accessibles en ligne s’est tellement étoffée que le choix est tout simplement énorme. Il n’y a qu’à se rendre sur une plateforme comme Giphy pour en saisir l’ampleur.

Même les plus grandes marques ont adopté le Gif pour leurs campagnes de publicité : une vrai histoire à succès ! (Non, je ne suis pas rémunérée par Evian 🙂 )

 

 

Le Gif s’est même développé en tant que courant artistique à part entière ! Pour en savoir plus, voilà un article sur le Gif en tant qu’expression artistique.

 

Pour résumer, on pourrait dire que l’historique du Gif est pleine de rebondissement ! Invention, succès, déclin, vie sous-terraine puis redécouverte et re-succès !

Alors, convaincus que cette histoire du Gif est encore appelée à durer ?

 

 

Si vous lisez l’anglais, voilà un article très complet sur l’histoire du Gif dont je me suis en partie inspirée pour écrire cette page : lire l’article dans Wired