Sélectionner une page

Le Gif en tant qu’art

 Découvrez aussi : Qu’est-ce qu’un Gif ?

Le Gif est-il une véritable forme d’expression artistique ? Ou est-il cantonné à animer nos conversations en ligne ? Regardons l’art du Gif de plus près…

 

 

Le Gif artistique : une vraie forme d’art ?

A mi-chemin entre la photo et la vidéo, le Gif a commencé à prendre sa place dans le paysage créatif il y a quelques années. Plus rien à voir avec les trucs clignotants et criards du début de l’histoire du Gif : dans le Gif artistique (ou “arty”), ce n’est souvent plus l’image entière qui s’anime mais un élément d’une photo. Le jeu de répétition des images, ce mini-mouvement perpetuel, permet de surprendre l’oeil. Selon le web-designer Micaël Reynaud, le Gif artistique se définit comme un montage très pointu d’une toute petite séquence.” 

Jouant sur la poésie qui naît de l’animation d’une partie d’une photographie ou sur l’effet visuel de vitesse que le Gif permet, réaliste, abstrait ou illustré, de nombreux artistes s’approprient le Gif dans leur art. L’oeuvre peut prendre forme à partir d’un matériel original créé par l’artiste ou naître d’images déjà existantes qu’il va s’approprier et transformer.

Certains artistes travaillent spécifiquement le Gif alors que d’autres privilégient d’autres formes d’expression mais utilisent le Gif pour se faire connaître. De plus en plus d’illustrateurs, par exemple, utilisent le Gif pour diffuser plus facilement leur travail.

 

Le Gif photographique

A l’heure de la réalité augmentée, le Gif permet une “photographie augmentée”, une nouvelle manière de raconter des histoires en photographie ! Comment mentionné ci-dessus, c’est un élément de la photo qui s’anime pour donner naissance à des effets novateurs !

Par exemple, ce Gif de Romain Laurent :

 

Le Gif pour animer une bande dessinée

Gif dessiné cette fois, l’animation d’une partie de la composition insuffle de la vie là où le statique règne habituellement.

Voilà un dessin “animé” de Stephen Vuillemin :

 

 

Le Gif pour l’esthétisme

Timelapse, accélération d’un mouvement, jeux de perspective, l’image animée permet l’expression de la créativité des artistes du Gif pour la beauté de l’oeuvre, simplement.

Par exemple, ce timelapse nocturne de Kalle Mattson :

 

 

 

Le Gif pour un usage commercial

Que ce soit dans le clip musical d’un artiste ou pour la campagne marketing d’une grand marque, des Gif originaux apparaissent, créés sur mesure par des artistes pour les besoins commerciaux d’un client.

 

Quelques courants du Gif artistique

Des courants artistiques ont même pris naissance, souvent à l’initiative d’un individu.

 

Le Gif-iti ou le gif-graffiti !

Initié par le graffeur londonier Insa, il s’agit de l’animation d’un graffiti, dans son entier ou uniquement de certains élements de l’ensemble.

Regardez cette fresque d’Insa qui palpite devant nos yeux…

 

Gif-iti, gif graffiti de l'artiste Insa

 

Et une vidéo où Insa explique comment il construit ses Gif-iti et montre la mise en place du plus grand Gif dessiné et animé du monde grâce à la photographie satellite !

 

Le cinemagraph

Le terme, inventé par Kevin Burg et Jamie Beck, correspond à ce que j’ai appelé ci-dessus la “photographie augmentée” : seule une partie de l’image est en mouvement, comme dans ce Gif des deux artistes :

Gif cinemagraph de Jamie Beck et Kevin Burg

 

 

Le glitch art ou l’art du bug

Le glitch art est l’art d’utiliser un accident digital pour en faire une oeuvre d’art. Datant de bien avant le Gif, le glitch art peut prendre la forme d’une image fixe ou d’une vidéo, mais a également été colonisé par le Gif. Utilisant des pixels déstructurés, des images déformées, ce courant a notamment été popularisé par les fans de jeu vidéo répertoriant les problèmes techniques qu’ils rencontraient.

En voilà un exemple totalement abstrait :

 

gif de glitch art

 

 

Le Gif a-t-il sa place au musée ?

Il semblerait que oui !

En 2014 par exemple, la Saatchi Gallery de Londres initiait le prix de la “Motion photography” ou photographie en mouvement, en partenariat avec Google+. Le géant Google ayant mis à disposition du public un outil permettant à chacun d’animer automatiquement une série de photos fixes pour les transformer en une oeuvre de “motion photography”, les deux acteurs avaient mis sur place cette première compétition pour célébrer la nouvelle forme d’art.

Avec plus de 4000 participations de plus de 52 pays, ce prix fut un succès, couronnant Christina Rinaldi pour le Gif suivant dans la catégorie “Urban” :

Gif art motion photography prize

Google+ ayant maintenant disparu, l’outil n’est probablement plus disponible, mais il a au moins eu le mérite d’engendrer ce concours novateur qui, d’après mes recherches, ne semble avoir eu lieu qu’une seule fois…

En 2016, une exposition a eu lieu dans les rues de Parisproposée par la galerie en ligne Balibart. 30 artistes (vidéastes, illustrateurs, peintres, collagistes, etc.) ont exposé une centaine d’oeuvres sur des écrans d’un mètre sur 80 centimètres :

 

Certains artistes utilisent le Gif depuis des années, comme Michaël Borras, alias Systaime. Pour lui, “le GIF c’est de l’art, c’est une certitude“, comme il l’explique dans une émission de France Culture en 2016. Il a d’ailleurs créé SPAMMle musée d’art super moderne (Super Modern Art Museum), “une plateforme internationale d’artistes post-Internet, un espace ouvert sur la création digitale, une alternative décentralisée à l’élitisme de l’art contemporain”, un espace virtuel en ligne qui prend régulièrement forme concrète grâce à des expositions physiques dans le monde entier.

Certains Gif se vendent même comme des oeuvres d’art classique, à la différence près que les Gif sont reproductibles. Tout comme l’art vidéo, le web-art ou le Gif-art sont encore mal acceptés par le marché traditionnel de l’art, mais selon Michaël Borras c’est une question de temps et d’époque. 

 

Acheter et exposer un Gif dans son salon ?

Bien que l’art du Gif ne soit pas encore reconnu au même niveau que d’autres formes d’art, l’exposition de Paris a montré que le Gif pouvait prendre place dans des endroits habituellement réservés à des images fixes. Alors, avec un bon cadre numérique, pourquoi ne pas afficher fièrement le dernier Gif animé d’un artiste dans son salon, à la place d’une banale peinture immobile !?!

Plaisanterie mise à part, des Gif ont déjà commencé à se vendre, certains pour plus de 1000 euros. Les acheteurs doivent par contre accepter que ces oeuvres ne soient pas uniques puisque reproductibles et puissent potentiellement se retrouver affichées sur le web en public.

 

Alors, le Gif est-il de l’art à part entière ?

Des artistes spécialisés, un mouvement renvendiqué, des plateformes d’exposition, des acheteurs potentiels : ces critères sont probablement suffisant pour conclure que oui !

Evidemment, même si le Gif est largement connu du grand public pour son usage récréatif sur les réseaux sociaux, il l’est beaucoup moins dans sa forme artistique. L’art du gif semble donc encore assez marginal…

 

Pour terminer, et juste pour le plaisir des yeux, quelques exemples du travail d’artistes du Gif :

Le travail d’Anne Horel qui mélange des références artistiques à l’humour et à la poésie :

 

Gif Anne Horel

 

 

Dans un style très différent, voilà un Gif de Bill Domonkos :

 

Gif art de Bill Domonkos

 

 

Amélie Tourangeau, ou quand le Gif rencontre l’illustration :

Gif Amélie Tourangeau illustratrice